De si bons amis

Joyce Maynard


Traduit de l’anglais (États-Unis) par Françoise Adelstain



Date de parution : 03/01/2019
ISBN : 978-2-84876-712-3
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 336
Prix : 22.00 €

Quand Ava et Swift Havilland, couple fortuné, décident de prendre sous leur aile Helen McCabe, celle-ci est au plus bas. À quarante ans, Helen a perdu la garde de son fils Oliver, huit ans, et partage sa semaine entre rencontres aux Alcooliques Anonymes, petits boulots de serveuse et soirées à faire défiler sur son écran les profils d’hommes célibataires de la région. Après s'être réfugiée depuis l'enfance derrière des récits de vies fantasmées pour masquer sa fragilité, elle trouve auprès des Havilland ce qu’elle a toujours désiré : se sentir unique et aimée. 

Dès lors, la vie d'Helen est soumise aux moindres caprices du couple — dont la perversité prend des apparences de bienveillance — les laissant même s'immiscer dans les prémices de sa relation avec Elliot, un comptable dont le quotidien simple et rangé attire le mépris de ses nouveaux amis. Jusqu’où Helen se laissera-t-elle manipuler par les Havilland, tandis qu'une seule chose compte à ses yeux : récupérer la garde d'Oliver ?

Dans ce roman à l'écriture fluide et rigoureusement construit, Joyce Maynard dresse le portrait d'une femme vulnérable et emporte le lecteur au coeur d'une angoissante prise de possession amicale. Jusqu'au moment où Helen sera placée devant un choix aussi imprévu que difficile...

ISBN EPUB : 978-2-84876-713-0

EPUB, protection par filigrane
14.99 €

« À travers un roman remarquablement bien écrit, comme à son habitude, Joyce Maynard nous entraîne dans les méandres d'une amitié qui se révèle toxique et possessive. Percutant. » N. R., Nice-Matin

« Tout l'art de Joyce Maynard réside dans l'habileté de la construction, dans ce talent qu'elle a de faire affleurer très lentement le monstrueux sous le vernis lumineux de la banalité, qu'elle enserre dans une phrase limpide, légère et délicate. » Alice Archimbaud, Transfuge 

« Après Long week-end, Les Filles de l’ouragan ou Les Règles d’usage, Joyce Maynard excelle de nouveau à brosser un très poignant portrait de femme. » L'Express

Librairie Doucet

Une lecture délicieusement dérangeante, dire que des êtres aussi exquis que le couple Havilland existent ! À moins qu’ils ne profitent tout simplement de la vulnérabilité d’une jeune femme désespérée…? Une violence inouïe cachée dans un écrin de douceur !

Marie Adélaïde Dumont

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Librairie Tome 7

Amitié sincère et bienveillante ou manipulation perverse ? Un roman parfaitement maîtrisé où la tension croissante et le doute n'ont d'égal que notre envie de connaître le dénouement. 

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Librairie Coiffard

À sa manière bien particulière, faite de tendresse et de compréhension pour les êtres humains, Joyce Maynard nous emmène, dans ce nouveau roman, dans un monde de relations troubles et équivoques.
Helen a perdu la garde de son petit garçon, à la suite de son problème d'alcoolisme. Quand elle rencontre Ava et Swift, couple solaire, richissime et excentrique, qui deviennent vite ses "meilleurs" amis, sa vie jusque là terne et sans grand espoir retrouve couleurs et paillettes. Mais les apparences sont parfois trompeuses et on ne connait jamais des autres que l'histoire qu'ils en racontent.
Joyce Maynard a écrit là un roman captivant, où la tension monte crescendo là où on ne l'attend pas. On y retrouve son talent d'écriture, ses sujets chers et tout ce qui fait qu'un roman d'elle est toujours un enchantement.
 
Frédérique Garcia 

 

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Le Coin des livres

Dans ce nouveau roman extrêmement bien maîtrisé, Joyce Maynard nous offre une galerie de personnages qui semblent tout droit sortis de la réalité, des personnes comme on en rencontre quelques fois...

Elle sème le doute dans notre esprit : quel est le véritable sens du mot amitié ? Quel en est le prix à payer ? L'auteure décortique les sentiments humains, nos faiblesses et nos espérances dans un roman beau et triste à la fois.

Françoise Gaucher 

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Du même auteur