Le petit paradis

Joyce Carol Oates


Traduit de l'anglais (États-Unis) par Christine Auché



Date de parution : 07/03/2019
ISBN : 978-2-84876-727-7
Format : 14.5 x 22 cm
Pages : 304
Prix : 19.00 €

Adriane Strohl, une adolescente imprudente et idéaliste, vit dans un futur proche : une Amérique totalitaire en 2039 contrôlée à l’excès par la « Véritable Démocratie », où il est interdit à quiconque de sortir de la moyenne. Alors qu’elle est nommée major de sa promotion de terminale, elle commet l’erreur de vouloir briller dans son discours de fin d’études, et se voit condamnée à être télétransportée dans une bourgade rurale d’Amérique du Nord appelée Wainscotia pour y effectuer ses études supérieures… quatre-vingts ans plus tôt. 

Forcée d’adopter une nouvelle identité et constamment sous surveillance, Adriane – alias Mary Ellen Enright – découvre avec stupeur l’Amérique surannée de 1959. Désireuse de purger sa peine de manière exemplaire et de rentrer chez elle au terme des quatre ans fixés, Adriane s’immerge dans le travail, notamment son cours de psychologie. Mais elle ne tarde pas à tomber amoureuse de son professeur, Ira Wolfman, un exilé du futur comme elle qui tentera de la convaincre de s’échapper avec lui… 

Mélange parfaitement réussi de dystopie et d’histoire d’amour, le roman offre le portrait saisissant d’une société faussement égalitaire où délation et médiocrité sont la règle, un « petit paradis » en saisissant écho avec nos sociétés modernes actuelles…

« Dans ce captivant et stupéfiant récit, Oates plonge à la fois dans le passé et le futur, et réussit à faire de la vulnérabilité de la psyché humaine, de la fragilité de la liberté et des conséquences catastrophiques qui peuvent résulter de politiques de répression, matière à une fable digne des plus grandes de Poe, éclairant ainsi véritablement notre présent. » Booklist


« Oates construit un sentiment de menace et de paranoïa constantes tandis qu’Adriane lutte pour se souvenir de sa vie passée et s’ajuster à sa vie nouvelle. Le dénouement est inattendu et ambigu, laissant profondément planer le doute, et faisant de ce Petit Paradis un roman mémorable. » Publishers Weekly

 

« Le roman est sombre, déroutant. Les dons de l’auteure s’y déploient à chaque paragraphe. On sent qu’elle donne libre cours à son imagination. Cela lui permet de replonger dans son adolescence, d’explorer ses terreurs d’adulte, de s’inquiéter pour son pays. » Le Figaro Littéraire

Du même auteur