Un tombeau pour Kinne Gaajo

Boubacar Boris Diop



Date de parution : 07/03/2024
ISBN : 978-2-38482-069-6
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 352
Prix : 23.00 €

Dans la nuit du 25 septembre 2002, Le Joola, qui assurait la liaison entre le sud du Sénégal et Dakar, sombre dans les eaux de l’Atlantique. Conçu pour cinq cent cinquante passagers, il en transportait quatre fois plus dans d’épouvantables conditions, faisant de cette tragédie le naufrage le plus meurtrier de l’histoire.

Le lendemain matin, Njéeme Pay, célèbre journaliste politique d’une radio privée sénégalaise, reçoit une terrible nouvelle : parmi les victimes, on a recensé son amie d’enfance, Kinne Gaajo.

Njéeme Pay s’improvise alors biographe pour tenter de comprendre celle qui fut sa « plus-que-sœur ». Écrivaine de génie, Kinne était aussi prostituée professionnelle, autant pour fuir la misère que par goût du scandale. Du taudis de Thiaroye où elle recevait ses clients, aux routes du monde, entre Mexico et Johannesburg où elle participait à des débats quelque peu délirants sur la création poétique, Kinne Gaajo prend vie sous la plume émerveillée et tendrement ironique de Njéeme Pay.

Le grand écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop nous emporte dans les méandres de son pays qu’il connaît si bien, à travers les villages qui tentent de survivre à la modernité, mais aussi au cœur des villes où le monde des médias et celui de la politique rivalisent de cynisme pour asseoir leur pouvoir… Il nous offre surtout la figure inoubliable de Kinne Gaajo, si sauvagement libre qu’après sa disparition tout irradie encore de sa présence.

ISBN EPUB : 978-2-38482-070-2

EPUB, protection par filigrane
16.99 €

« Boubacar Boris Diop rend hommage à la littérature et à la vie. » Pierre Maury, Le Soir

« C’est rudement bien ficelé, un conte moderne désabusé. » Loïc Tissot, Ouest France

« Un portrait de femme inoubliable qui résonne comme un appel à la mémoire et à la justice. » Muriel Steinmetz, L’Humanité Magazine

« Un portrait de femme inoubliable. » Valérie Marin La Meslée, Le Point

« Un récit éclairant. » Marie Chaudey, La Vie

« Un vibrant hommage à la poésie, à la littérature, et une fresque pleine d’ironie du Sénégal. » Jean-François Cadet, RFI

« Une plume acérée. » France 24

« Un tombeau pour Kinne Gaajo mêle mémoire individuelle et collective. » France Culture

« Boubacar Boris Diop est une voix contemporaine majeure. » Astrid Krivian, Afrique Magazine

« Saisissant et poignant. » François Thomas, Brune Magazine

Du même auteur