Je reste ici

Marco Balzano


roman traduit de l'italien par Nathalie Bauer



Date de parution : 23/08/2018
ISBN : 9782848766836
Format : 14,5 x 22
Pages : 220
Prix : 18.00 €

Trina s’adresse à sa fille, Marica, dont elle est séparée depuis de nombreuses années, et lui raconte sa vie. Elle a dix-sept ans au début du texte et vit à Curon, village de montagne dans le Haut-Adige, avec ses parents. En 1923, ce territoire autrichien, annexé par l’Italie à la suite de la Première Guerre mondiale, fait l’objet d’une italianisation forcée : la langue allemande, qu’on y parle, est bannie au profit de l’italien. Trina entre alors en résistance et enseigne l’allemand aux enfants du bourg, dans l’espoir aussi de se faire remarquer par Erich, solitaire aux yeux gris qu’elle finira par épouser et dont elle aura deux enfants, Michael et Marica.

Au début de la guerre, tandis qu’Erich s’active dans une farouche opposition aux mussoliniens et au projet de barrage qui menace d’immerger le village, la petite Marica est enlevée par sa tante, et emmenée en Allemagne. Cette absence, vive blessure jamais guérie chez Trina, sera le moteur de son récit. Elle ne cachera rien des fractures apparaissant dans la famille ou dans le village, des trahisons, des violences, mais aussi des joies, traitées avec finesse et pudeur.

Un roman magnifique, mêlant avec talent la grande et la petite histoires, qui fera résonner longtemps la voix de Trina, restée fidèle à ses passions de jeunesse, courageuse et indépendante.

ISBN EPUB : 9782848766843

EPUB, protection par filigrane
11.99 €

« Un roman poignant. Un cri de détresse à découvrir absolument. » L'Alsace

« Un des jeunes auteurs à la voix la plus sûre […] Un romancier vrai et pur, qui confie le développement de sa pensée à son œuvre littéraire. […] Un des meilleurs exemples de la littérature néoréaliste. » La Stampa

 « La prose réaliste de Balzano regorge d’envolées lyriques et décrit avec rigueur les états d’âme des individus et le paysage qu’ils traversent. » La Lettura

 « Bien qu’elle se déroule à une autre époque, cette histoire aborde les grands thèmes d’aujourd’hui : les frontières, la migration, les dissensions ethniques, les abus de pouvoir à l’encontre des gens ordinaires et les pulsions autoritaires. » L’Espresso

 « Le nouveau roman de Marco Balzano se distingue par sa tenue morale et par son engagement civique. Avant tout, parce qu’il a reconstruit et réinventé avec rigueur un douloureux épisode historique. » Il sole 24 ore.

 « Marco Balzano raconte. Il le fait avec parcimonie et limpidité. On pourrait parfois le prendre pour un Russe. » Il Mattino

« Ce clocher, noyé, qui orne la première de couverture mérite d’illustrer une autre histoire que celle qui est aujourd’hui racontée aux touristes qu’il attire : celle que nous livre Marco Balzano dans ce livre très beau, très fort, magnifique. » Actualitté

Le Coin des livres

C’est une fabuleuse histoire d’amour, celle de Trina et d’Erich, celle de Trina pour sa fille partie, celle des habitants pour leur village, leur pays, leur culture, leur langue.Toute la cruauté de l’Histoire et la beauté de l’écriture de Marco Balzano nous saisissent. Difficile de rester insensible.

Françoise Gaucher

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Decitre

Par ce magnifique roman du souvenir et de l'absence, Marco Balzano nous livre l'éblouissant portrait d'une femme libre qui envers et contre tout choisit le présent au passé, le pardon à la haine, l'apaisement au tourment, tout en restant fidèle à sa terre natale et aux siens. Je reste ici, c'est aussi la déclaration d'amour pudique et sensible d'une mère pour sa fille, d'une femme pour son mari, d'une fille pour ses parents, et par la voix de Trina, des habitants du village de Curon pour leur montagne et leur mode de vie.

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Le Pavé du Canal

Une belle et profonde humanité se dégage de ce roman infiniment émouvant. Placée dans un village du Tyrol du Sud, l’histoire est celle de Trina et de sa famille, qui doivent choisir entre le fascisme italien et le nazisme. La narration, intense et forte, donne une dimension toute particulière à ce texte poignant.
Une belle découverte !


Stéphanie

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Le Gang de la Clef à Molette

Ce magnifique roman relate avec beaucoup de finesse et de retenue l'histoire de Trina, de 1923 au début des années 1950, qu'elle raconte à sa fille absente. C'est aussi l'histoire tragique du village de Curon (Tyrol du Sud) et de ses habitants, que les épreuves de cette période vont marquer à jamais. Dans un style admirablement dépouillé, l'auteur parvient à entretenir une tension, une sorte d'apnée jusqu'à la dernière ligne.

Franck

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Fnac Rennes

Trina,le coeur serré,raconte l'histoire de la destruction de son village de montagne du Tyrol du Sud,région écartelée entre le fascisme italien et le nazisme.Une lutte incessante contre la violence du pouvoir,mais impuissante face à l'injustice et l'oubli.Roman puissant,d'une écriture simple et pleine d'humanité.

Michel

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Decitre Annecy

La belle photo du clocher émergeant d'un lac, choisie comme couverture, rappelle le drame de Curon, village à la frontière de l'Autriche et de la Suisse, devenu italien après la 1re guerre mondiale,
Trina et Erich, des gens simples, affronteront avec courage et amour toutes les épreuves.
Les fascistes leur avaient imposé une langue qui n'était pas la leur, puis ils subissent le joug nazi,enfin la construction d'un barrage va entraîner la destruction de leur village auxquels ils sont tellement attachés..L esprit de résistance et l'amour les font rester debout malgré la douleur de la disparition de leur fille Marica.
On vit leurs luttes avec beaucoup d'émotion et on s'attache à ces personnages tellement dignes.

Armelle

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Du même auteur