Le bouclier de Marie

Marie Rebour



Date de parution : 02/02/2023
ISBN : 978-2-84876-990-5
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 192
Prix : 17.00 €

« En tant que victime, j’ai longtemps cherché un texte sur les véritables conséquences de l’inceste. Je n’ai pas trouvé ce livre, alors je l’ai écrit. »

Marie a été violée à l’âge de six ans par un cousin. Instantanément, un système de défense s’est mis en place – l’oubli total. Mais ce bouclier psychique qui la protège désormais a un prix : elle ne peut plus toucher personne, ni être touchée. Ni faire de sport de contact. Ni supporter trop de bruit, trop de monde. Ni s’approcher des garçons. Elle serre les dents, au sens propre.

Jusqu’au jour où le bouclier craque. Soudain, elle se souvient de tout. Elle a vingt-sept ans.


Le bouclier de Marie est une autobiographie singulière, qui relate moins le crime lui-même que ses effets, l’après. En racontant le phénomène de l’amnésie traumatique, Marie Rebour apporte une contribution essentielle au débat sur l’inceste et le viol. Mais le plus bouleversant est ce style pur et direct, sans aucune volonté de scandale, qui fait de ce témoignage un moment extraordinaire de littérature, de dignité et de beauté.

ISBN EPUB : 978-2-84876-991-2

EPUB, protection par filigrane
11.99 €

La Librairie du Tramway

Alors oui, je vous vois venir, un livre sur l’inceste, le viol ; vous n’avez pas envie de lire un récit racontant une reconstruction après un événement dévastateur. Mais ce n’est pas encore un nouveau témoignage, c’est LE TÉMOIGNAGE, sans pathos. Comme le dit l’éditeur : « Un style pur et direct, sans aucune volonté de scandale, qui fait de ce témoignage un moment extraordinaire de littérature, de dignité et de beauté. »

Ce texte n’est pas sans rappeler, pour sa délicatesse, des films comme Jusqu’à la garde de Xavier Legrand ou Les chatouilles d’Andréa Bescond et Éric Métayer, ou pour la qualité de l’écriture le fabuleux livre Camille, mon envolée de Sophie Daull. Marie a six ans quand elle est violée par un cousin. Son cerveau va mettre en place un bouclier ; il va bloquer ce souvenir traumatisant, provoquant l’oubli : un mécanisme de défense. Son corps, quant à lui, va rejeter tout contact physique : on ne touche pas. Marie grandit cahin-caha, jusqu’au jour où le corps commence à se souvenir et le bouclier à se fissurer.

Récit d’une reconstruction, d’une construction et surtout l’émergence d’une grande écrivaine, tout simplement.

Frédérique

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Librairie Écriture

Un récit tout en pudeur et en sensibilité. Celui d'une femme en reconquête d'elle-même. Un texte intimiste à la portée universelle, à la fois tendre et touchant.

Antonin

Voir tous les coups de coeur de ce libraire