Le parapluie de Simon Leys

Pierre Boncenne


Feuilleter un extrait

Date de parution : 21/05/2015
ISBN : 978-2-84876-446-7
Format : 14.5 x 22
Pages : 256 pages
Prix : 18.00 €

Pendant de nombreuses années, une bonne partie de l’intelligentsia occidentale – en France surtout – s’enflamma pour l’utopie maoïste. Jusqu’au jour où une voix isolée, celle de Simon Leys, clama son indignation : témoin de la réalité atroce de la « Révolution culturelle », ce brillant sinologue sortit de sa réserve pour en dénoncer le caractère totalitaire et meurtrier.
D’abord accueillis par la calomnie, les essais sur la Chine de Simon Leys se sont bientôt imposés comme des références par leur clairvoyance et l’élégance de leur style satirique. Puis on a découvert la subtilité de ce lettré cosmopolite vivant en compagnie de Confucius ou Cervantès, Tchekhov ou Stendhal, Conrad ou Chesterton, Orwell ou Lu Xun, et tant d’autres encore. Qu’il s’agisse de littérature, de peinture, de la mer, des îles, mais aussi du bon (et mauvais) goût, du succès, du jargon, de la paresse, de l’imagination, de la beauté, de la vérité, du catholicisme : Simon Leys, de son exil australien, savait comme nul autre nous instruire et nous enchanter, nous faire rêver et méditer.
Cet essai montre comment la lecture de Simon Leys (1935-2014) a été et reste un parapluie unique contre la folie des idéologies, la sottise et l’esprit de sérieux. Pourquoi ce rebelle aux modes a-t-il été traité avec un incroyable mépris ? Quel a été le parcours intellectuel de ce grand « interprète traducteur » de la civilisation chinoise ? Et pourquoi son oeuvre a-t-elle une coloration si singulière et attachante ?

ISBN EPUB : 978-2-84876-447-4

EPUB, protection par filigrane
12.99 €

« Un règlement de comptes avec ceux qui continuent de flatter la dictature chinoise ? Un portrait légèrement biographique de son ami ? Un essai sur son oeuvre ? Une paraphrase ou une glose de celle-ci ? Un panégyrique ? L'imitation de la vie de Simon Leys ? une marque posthume de reconnaissance et d'amitié ? Tout cela à la fois. Une auberge sainte espagnole. Quelque chose d'inclassable, débordant et répétitif, qui en fait à la fois la limite et le prix. » Libération

« Pierre Boncenne a écrit sur cet homme rare un livre, Le Parapluie de Simon Leys (...), qui par son écriture élégante et précise, souvent mordante, par courage, est dans le prolongement des oeuvres de son prestigieux ami.» Bernard Pivot, Le Journal du dimanche

« Il faut remercier Pierre Boncenne d'avoir écrit cette défense et illustration de Simon Leys, modèle d'intellectuel honnête qui n'a jamais renoncé à défendre la vérité et à la garder des mensonges qui pouvaient la dénaturer et l'abolir. » Mario Vargas Llosa, El PaisLe Point

« Par-delà les océans, Pierre Boncenne offre ici une conversation de haut vol entre deux hommes,deux esprits frères réunis sousle même parapluie, à l'abri de la folie des idéologies. » Julien Bisson, Lire

« Simon Leys continue de déranger. » Jean-Claude Raspiengeas, La Croix

« Deux livres essentiels. » Albert Benssoussan, La Quinzaine littéraire

« Le livre de l’été. » Mathieu Laine, Le Figaro