Les racines secondaires

Vincent Fortier



Date de parution : 15/02/2024
ISBN : 978-2-38482-062-7
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 176
Prix : 18.00 €

Quand Philippe rend visite à son père atteint d’Alzheimer, celui-ci le nomme par erreur Maurice. Maurice, l’oncle oublié, effacé par la famille parce que homosexuel. Philippe décide alors de remonter la piste de cette existence méconnue. L’histoire de Maurice est celle d’une émancipation. À dix-sept ans, en 1975, il quitte ses parents et son village natal pour découvrir Montréal. Les premiers pas sont balbutiants, mais très vite il trouve refuge dans les bars gais de la ville et l’inébranlable solidarité d’hommes qui ne rêvent que d’aimer librement. Malgré la répression que connaît la communauté homosexuelle de l’époque, les descentes de police, les nuits au poste, la violence, la peur, Maurice va se constituer une seconde famille, avec Pierre le bienveillant et Diane l’excentrique, et se nourrir de la frénésie de la ville jusqu’à saturation. Il la quittera alors pour l’Alaska et ses grandeurs.

Page après page, Philippe découvre le destin de son oncle, qu’il raconte à son père tandis qu’il se raconte lui-même. Philippe dit deux vies qui se superposent, deux êtres en quête d’eux-mêmes, dans un bouleversant dialogue par-delà les années.

Portrait croisé sensible, Les racines secondaires donne à lire l’histoire sombre d’une communauté opprimée et un lumineux récit sur la mémoire et la transmission.

ISBN EPUB : 978-2-38482-063-4

EPUB, protection par filigrane
11.99 €

« Un roman ambitieux. Un vibrant hommage à la communauté gaie montréalaise. » Le Devoir

« Un beau récit plein d’humanité. » Le Journal de Montréal

« Portrait croisé de deux hommes qui trouvent à l’autre bout du continent le terreau de leur réelle émancipation, Les racines secondaires promet à tous ceux et celles qui ont besoin de l’entendre qu’il est possible, bien que difficile, d’embrasser qui l’on est. » La Presse

« Un plaidoyer pour l'importance de la mémoire, du poids des non-dits familiaux et de la liberté. » La Revue du livre d'ici