La plus secrète mémoire des hommes

Mohamed Mbougar Sarr


En coédition avec Jimsaan

Prix Transfuge du meilleur roman de langue française

En lice pour les prix :

Goncourt et le Goncourt des lycéens,

Médicis,

Femina,

Renaudot,

Décembre,

Wepler-Fondation La Poste et

Roman News.

 



Date de parution : 19/08/2021
ISBN : 978-2-84876-886-1
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 448
Prix : 22.00 €

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T.C. Elimane, se confrontant aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? 

Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda… 

D’une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

ISBN EPUB : 978-2-84876-887-8

EPUB, protection par filigrane
11.00 €

« Un livre-monde, qui nous entraîne à Paris, Dakar, Amsterdam et Buenos Aires, où l'on traverse les apocalypses du XXe siècle comme on croise Borges, Sábato et Gombrowicz. » Youness Bousenna, Télérama

« Un grand livre, un joyau de savoir-faire qui vous enchante, vous transporte et vous poursuit. Mohamed Mbougar Sarr, retenez ce nom, est le jeune auteur de cet ouvrage au propos passionnant et à l'architecture aussi parfaite qu'emballante. » M.P, L'Express

« Pour inaugurer cette rentrée littéraire, aucun roman ne convient mieux que La plus secrète mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr. » Camille Laurens, Le Monde

« La plus secrète mémoire des hommes relève de l'enquête, passionnante et déroutant cheminement à travers une mosaïque de témoignages, de récits et d'écrits, mais aussi du roman initiatique. » Frédérique Roussel, Libération

« Son inventivité, son audace et l'intransigence de sa langue font de ce livre, qui confronte les nécéssités de vivre et d'écrire, une déclaration d'amour à la littérature. » Laetitia Favro, Lire. Magazine Littéraire

« Le souvenir de ce roman persiste longtemps, tant sa langue emporte par son enthousiasme, sa capacité méditative, sa force de condition. » Pierre Benetti, En attendant Nadeau

La vie devant soi

La grosse claque de la rentrée. 

Charlotte Demousseaux

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Espace culturel de Landerneau

Mohamed Mbougar Sarr nous invite à une quête onirique pour élucider la disparition de T.C. Elimane, auteur qui s'éclipsa après la sortie de son unique roman avec lequel il voulait révolutionner les lettres africaines. Ce parcours chimérique dévoilera peu à peu les protagonistes qui entourent ce mystère, et amènera le narrateur à réfléchir sa propre condition d'écrivain africain. Un roman envoûtant ! 

Gaël

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


L'Atelier

Aux côtés de Diégane, tentez de percer le mystère qui entoure T. C. Elimane, auteur d’un roman mythique qui fit scandale à sa parution, au point d’être détruit, et oublié depuis. Du Sénégal à Paris, en passant par l’Argentine, cette formidable aventure romanesque vaut tous les détours et nous offre en prime une passionnante réflexion sur le pouvoir de la littérature. 

Christophe

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Quais des brumes

Cette mise en abîme de l'émancipation de l'écrivain africain est à la fois une plongée à la recherche de la vérité, à travers le retour aux racines, et une critique pertinente du milieu littéraire parisien. La quête de cet écrivain africain banni devient le tracé d'une carthographie de l'écriture décoloniale. Entre le récit philosophique et mythologique, le génie du collage narratif rend un formidable hommage aux auteur-e-s et aux lecteur-ices ! 

Juliette

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Du même auteur