Où vivaient les gens heureux

Joyce Maynard


Roman traduit de l'anglais (États-Unis) par Florence Lévy-Paoloni

 

En lice pour 

le prix Femina étranger



Date de parution : 19/08/2021
ISBN : 978-2-84876-888-5
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 560
Prix : 24.00 €

Lorsque Eleanor, jeune artiste à succès, achète une maison dans la campagne du New Hampshire, elle cherche à oublier un passé difficile. Sa rencontre avec le séduisant Cam lui ouvre un nouvel univers, animé par la venue de trois enfants : la secrète Alison, l’optimiste Ursula, et le doux Toby. 

Comblée, Eleanor vit l’accomplissement d’un rêve. Très tôt laissée à elle-même par des parents indifférents, elle semble prête à tous les sacrifices pour ses enfants. Cette vie au cœur de la nature, tissée de fantaisie et d’imagination, lui offre un bonheur inespéré. Et si entre Cam et Eleanor la passion n’est plus aussi vibrante, ils possèdent quelque chose de plus important : leur famille. Jusqu’au jour où survient un terrible accident…

Dans ce roman bouleversant, Joyce Maynard emporte le lecteur des années 1970 à nos jours, liant les évolutions de ses personnages à celles de la société américaine – libération sexuelle, avortement, émancipation des femmes jusqu’à l’émergence du mouvement MeToo… Chaque saison apporte son lot de doute ou de colère, mais aussi de pardon et de découverte de soi. 

Joyce Maynard explore avec acuité ce lieu d’apprentissage sans pareil qu’est une famille, et interroge : jusqu’où une femme peut-elle aller par amour des siens ? Eleanor y répond par son élan de vie. En dépit de ses maladresses, son inlassable recherche du bonheur en fait une héroïne inoubliable, dans sa vérité et sa générosité.

ISBN EPUB : 978-2-84876-889-2

EPUB, protection par filigrane
14.99 €

« Joyce Maynard au sommet de son art. » The New Yorker

« L'air de rien, à travers une multitude de détails et un sens aigu de l'analyse psychologique, Joyce Maynard dessine un poignant portrait de femme que l'on voit se former et se transformer sur cinq décénies. Une épopée intime de notre siècle. » FL.N, Le Monde

« Joyce Maynard nous emporte dans quarante ans de la vie d'une femme qui a tout eu et qui perd tout. Un roman dense et magnifique. Une héroïne tout en nuances. » Laurence Caracalla, Le Figaro

« Si Où vivaient les gens heureux est certainement son meilleur roman, c'est probablement parce que Joyce Maynard en puise aussi la matière dans sa propre existence. Des tourments intimes et une dévastation qui sonnent terriblement justes. » Corinne Renou-Nativel, La Croix

« Une subtilité hors du commun. » Isabelle Lesniak, Les Echos

« Par la grâce de son héroïne bouleversante, Joyce Maynard parvient à renouveler notre regard sur la condition féminine des années 70 à nos jours. » Samuel Loutaty, Biba

 

Librairie Jeanne Laffite

À travers le personnage d’Eleanor, femme et mère qui fera le sacrifice d’une vie entière par amour des siens, Joyce Maynard explore, avec justesse et émotion, les rouages les plus intimes du mariage et de la famille.
Où vivaient les gens heureux est une histoire forte, déchirante, profondément humaine et sans aucun doute le plus grand roman de l’auteure à ce jour. Brillant !

Mathieu Narbonnet

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


FNAC Grenoble - Grand Place

Un roman d’une grande justesse, époustouflant ! Ce livre est une pépite, on n’a pas envie de le finir, lisez-le absolument ! 

Sandrine Dantard

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


FNAC Compiègne

Un très beau roman sur la famille, la maternité dans tout ce qu’elle a de plus beau et de plus difficile, et sur ce qu’on est capable de pardonner par amour. Magnifique !

Sarah

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


FNAC Metz

Des personnages attachants et inoubliables ! Un très beau roman, nostalgique et poignant, sur le couple, la famille et ces instants précieux qui filent si facilement entre les doigts… Magnifique ! 

Stéphanie

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Les Danaïdes

« On reconnait le bonheur au bruit qu'il faut quand il s'en va. » Sans le savoir, Eleanor fait sienne cette citation de Jacques Prévert.

Le jour du mariage de son aîné dans son ancien foyer, elle se remémore son propre mariage et sa séparation, ses parents et ses enfants, ses joies et ses peines, ses forces et ses faiblesses... bref sa vie.

Pour trouver l'apaisement.

Bouleversant.

Bénédicte

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Cultura Creil

Ceci n'est pas seulement le grand roman de Joyce Maynard, c'est aussi LE roman de la rentrée littéraire de septembre qui a lieu en août !

Il est de ce genre de roman qu'on voudrait ne pas avoir déjà fini ou ne pas avoir déjà lu.

Joyce Maynard excelle dans la façon de nous raconter les rapports humains. Ce roman est celui de l'amertume et du ressentiment. Elle explore le thème de la famille et de la maternité sans oublier celui de l'émancipation féminine. 

Juliette

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Cultura Fenouillet

Joyce Maynard a l’art de raconter la simplicité d’une vie en nous plongeant dans les désirs, les espoirs et les malheurs d’une femme libre et déterminée. Tendre et authentique. Une fois commencé, on s’attache vite à l’héroïne et sa fratrie. 

Julian

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


La Femme Renard

Un grand roman américain couvrant sur cinq décennies la vie d'une femme extraordinaire : Eléanor. 560 pages de bonheur à la voir aimer, rêver, pleurer, rire, ne rien lâcher, lâcher parfois.

Un grand roman sur la Vie, tout simplement. 

Frédéric

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Quais des brumes

Une fois de plus Joyce Maynard nous transporte avec ce magnifique roman! 

Juliette

Voir tous les coups de coeur de ce libraire


Du même auteur